Yu Hua | Brothers

L’auteur utilise la vie de deux garçons pour décrire la période de la révolution culturelle chinoise pendant leur enfance, et la période actuelle de consommation effrénée qui a vu leur destin s’écarter inexorablement. La Chine n’a mis que 40ans pour opérer un changement que l’Europe a mis plusieurs siècles à produire.

Li Guangtou, la gamin énergique, un peu bandit, aux pulsions sexuelles précoces – il se masturbe à 8ans sur tous les poteaux du village et a été surpris à mâter le cul des femmes aux toilettes – est orphelin de père – il s’est noyé dans la merde en faisant le même chose. Lorsque sa mère se remarie, il hérite d’un demi-frère; Song Gang, lui est doux, introverti et très moral. Pourtant une vraie fraternité et une grande amitié va les unir. Elle les aidera à surmonter les douleurs de leur existence d’enfants pauvres après le massacre du père par les gardes-rouges et la mort de leur mère qui ne s’est jamais remise de son deuil. Ils atteignent l’âge adulte au moment où la Chine entre dans l’ère des réformes et de l’ouverture. Leur chemin se sépare lorsque Song Gang épouse la belle Lin Hong dont Li Gangtou est éperdument amoureux. Tandis que les deux époux vivent leur amour sans prendre part aux bouleversements économiques en restant ouvriers, Li Gangtou, en triant les déchets, devient l’exemple type des entrepreneurs de la Chine contemporaine et connait une ascension fulgurante qui le fait millionnaire. Pour survivre Song Gang s’abime la santé, connait le chômage et s’accoquine avec un escroc qui vend des hymens artificiels, des crèmes pour développer les orgasmes féminins ou masculins et quitte son foyer pendant de longs mois pour ramener un peu d’argent à sa femme. Pendant son absence, désespérée, Ling Hong cède aux avances de Li Gangtou et une passion sexuelle débridée les lie pendant 3 mois. Song Gang rentre enfin chez lui et trouve la maison vide. grâce aux remarques des habitants du bourg qui s’est métamorphosé lui-aussi, il comprend ce qui s’est passé et se suicide.

Après une période de repli sur soi, Lin Hong ouvre une maison close et garde ses distances par rapport à Li Gangtou. Bourrelé de remords par la mort de son frère, celui-ci se désintéresse de ses affaires et ne pense plus qu’à son prochain départ comme touriste dans l’espace.

Chacun récolte ce qu’il a semé. Peu importe pourvu qu’il reste l’argent.

Découvrir sur Amazon.fr
    Niccolò Ammaniti | Comme dieu le veut
    Zoé Valdes | La douleur du dollars