Elisa Brune | Un homme est une rose

A la recherche d’un éditeur, Marianne, sociologue, maile son dernier ouvrage à Michel, prof de fac et écrivain. Très vite, le jeu de la séductions démarre, du marivaudage on passe en quelque e-mails au proposition Lot. Elle refuse. Il insiste. Ils se fâchent.

Puis, il la recontacte pour l’inviter à un séminaire sur le Viagra à Nice. Elle le rencontre donc enfin. Richard Gere en personne. Peu sûre de son capital séduction, elle ne la ramène pas pendant le voyage en voiture jusqu’au moment où il lui réclame une petite grosse gâterie très, très érotique. Il impose ses désirs sans état d’âme; pourtant la nuit suivante, malgré toute la science érotique qu’elle lui prodigue, il reste impuissant, lui le grand séducteur. Elle regagne sa chambre en plein confusion. Le lendemain au cours du voyage de retour, les rôles s’inversent et Marianne exige plus qu’elle ne suggère des attentions très pimentées de désir. La femme a gagné en réglant elle-même le jeun de sa relation érotique. Puis, ils continuent à s’envoyer des messages électroniques.

Découvrir sur Amazon.fr
    Vidiadhar Surajprasad Naipaul | Semences magiques
    Amos Oz | Seule la mer