Didier Van Cauwelaert | L’évangile de Jimmy

Après des mois de recherche, l’auteur découvre que le linceul de Turin n’est pas un faux. Il a été rejeté par Rome qui ne veut pas modifier le dogme: le groupe AB de Jésus prouve qu’il est né d’un homme et d’une femme. Qui sang, dit ADN, donc possibilité de clonage.

Jimmy Wood, 32 ans, réparateur de piscine apprend qu’il est le clone de Jésus. Il devient la chose de l’administration américaine qui espère ressusciter la foie en ces années 1926. Conscient d’une possible mystification, troublé par sa capacité à accomplir des miracles, il va gagner assez de confiance en lui pour assumer son rôle, ses responsabilité et son sens moral et aller jusqu’au bout de son nouveau personnage, c’est-à-dire, mourrir sur la croix pour aider l’humanité.

Reformaté par les services secrets pour apprendre à devenir le fils de Dieu et être homologué par le Vatican, Refusé par Rome, lâché par le Gouvernement, il est récupéré par une secte. Son ancienne amie, journaliste, enquête afin d’écrire un livre et découvre la supercherie, Jimmy n’est pas un clone. Le brillant généticien a imaginé ce clonage pour pouvoir continuer à toucher des subventions pour ses travaux et ensuite pour faire éclater la vérité et discréditer le gouvernement. Mais Jimmy va jusqu’à l’immolation au cours d’une émissions télé-réalité planétaire où les internautes pourront voter pour choisir la mort ou la vie; mais les internautes choisissent la vie et au milieu de la débande médiatique, Jimmy est sauvé et conduit à Patmos en compagnie d’Emma.

Nous sommes tous proches de Jimmy en subissant chaque jour les manipulations et les coups montés. Mais à travers ce livre, l’auteur nous montre que le doute est bénéfique et que nous disposons tous de notre libre arbitre.

Découvrir sur Amazon.fr
    Virginia Woolf | Mrs Dalloway
    Michael Pye | L’antiquaire de Zurich