Alix GIROD DE L’AIN | De l’autre côté du lit

Les Marsiac ont tout pour être heureux: ils s’aiment, réussissent professionnellement, ont deux beaux enfants, pourtant chacun de son côté sent qu’il perd pied. Ariane décide de prendre les choses en main. Se sentant dévalorisée dans son rôle de mère au foyer, avec un job à mi-temps de vendeuse de colifichets, grâce à un coach, elle parvient à convaincre son mari d’échanger leur place dans la cellule familiale. A elle désormais l’Audi et la gestion de l’entreprise, à lui les enfants, les courses, la rénovation de la maison, etc…

L’enjeu est aussi de devenir quelqu’un de l’autre sexe, nonchalant comme lui, frivole comme elle; pendant quelques mois. et Malgré le désarroi des enfants, les reflexions goguenardes des amis, ils assument et parviennent même à re-dynamiser leur emploi respectif. Hugo s’épanouit réellement… Mais Ariane s’adapte de moins en moins et regrette bientôt son ancienne vie. Elle va par la ruse tenter de reconquérir sa place. Mais ça ne marche pas. Alors elle comprend que pour faire bouger son homme, elle doit redevenir tout simplement une vraie femme: elle tombe enceinte.

Conclusion de la grande-mère (… de l’auteur) à ses nouveaux petits-enfants: les hommes et les femmes ne se ressemblent pas et c’est tant mieux, mais continuent à s’aimer malgré leur différences, pour leurs différences.

Découvrir sur Amazon.fr
    Don DELILLO | Chien galeux
    Henry MILLER | Sexus